Le candidature

 

Close

Clin d’oeil

Caroline Schlich

J’accrocherais le tableau dans mon salon, tout simplement. La vraie raison de mon désir de « posséder » un Picasso pour une journée c’est que je vis dans un immeuble de M. Gianadda et que naturellement je le convierais chez moi ce jour-là. Sa joie et son émerveillement seraient sans aucun doute à la hauteur de la valeur de ce tableau..